Abonnement Newsletter : Recherche catalogue : mon compte mon caddie

Abonnez-vous à notre lettre d'information :
 
Captcha Image
Pierre PINCEMAILLERafael ANDIADenis PASCALJean-Pierre MARTYDésiré N'KAOUA
FY SOLSTICE Productions

 

COCHEREAU, INTERPRÈTE

À Notre-Dame de Paris


Ce n’est certes pas le moindre des paradoxes concernant Cochereau de constater que, salué et reconnu comme un maître de l’improvisation, celui-ci aura vu cette encombrante (!) réputation occulter injustement celle de l’interprète.
Il est pourtant bon de rappeler que son exceptionnelle carrière de récitaliste (plus de 2.600 concerts sur les cinq continents) lui aura permis de faire découvrir à des publics on ne peut plus variés les pages majeures de l’orgue, de Bach à Messiaen en passant par Liszt, Franck, Vierne et Dupré pour ne citer qu’eux – non sans trouver le temps, entre ses tournées, de signer une bonne centaine de disques !
Or dans celui-ci, constitué d’enregistrements live des années 70 tirés des archives Notre-Dame de mon mari, c’est à l’interprète et à lui seul que nous tenons à rendre hommage – en disposant, nous semble-t-il, d’un précieux atout : les pièces retenues ici, en effet, s’il les a jouées maintes fois de par le monde, n’en demeuraient pas moins absentes de sa discographie actuelle.
Yvette Carbou

ref. SOCD 310

RÉÉDITION

Grémy-Chauliac joue Pachelbel


L’Hexachordum Apollinis fut, parmi les œuvres pour clavier de Pachelbel, la mieux connue de son vivant et celle qui contribua le plus à établir solidement sa réputation. Elle se présente donc comme une introduction particulièrement séduisante et intéressante à l’oeuvre complète et à la personnalité du compositeur. Sa dédicace simultanée à Ferdinand-Tobias Richter (1649-1711), de Vienne, et à Dietrich Buxtehude (1637-1707), de Lübeck, témoigne de la haute opinion que Pachelbel (1653-1706) avait des musiques du Nord autant que de celles du Sud de l’Allemagne.
Proche de Buxtehude et précurseur de Bach, Pachelbel n’en possède pas moins un style personnel caractérisé par la limpidité, l’élégance de la mélodie, la richesse d’un rythme souvent dansant, un langage instrumental bien adapté aux possibilités du clavecin et, sinon entièrement novateur, du moins fort original.
Jacqueline Cretel

ref. FYCD 874

PIERRE LABRIC JOUE SAINT-SAENS

Les 6 Préludes et Fugues pour orgue


C'est en 1894 que Saint-Saëns compose et publie son premier livre de Trois Préludes et Fugues op. 99. Il n'est pas le premier compositeur français à écrire des préludes ou des fugues pour orgue, mais de cette ampleur et en se pliant aux exigences du binôme prélude et fugue tel que pratiqué au plus haut niveau par Bach et à sa suite un Mendelssohn, le cas demeure unique dans les annales de la musique française d'orgue du XIXème siècle. Strictement différenciés les uns des autres pour un vivifiant renouvellement de la forme (mélodie, rythme, couleur volontiers modale), ces diptyques invoquent puissamment les mânes de Bach tout en s'insérant magistralement dans le propre temps de Saint-Saëns. Tout aussi savant et inventif sur le plan de l'écriture, le second livre des Trois Préludes et Fugues op. 109 fut composé et publié en 1898. D'une écriture plus aérée mais non moins difficile d'exécution, il renouvelle sensiblement le genre à travers des formes strictement individualisées.
Michel Roubinet

ref. SOCD 305
 

SODI BRAIDE JOUE SCHUBERT

Impromptus op.90, Sonate D960


Parfaitement repré- sentatives de toutes les facettes de l’art de Schubert, les œuvres figurant sur cet enregistrement datent des dernières années de sa vie.
Les 4 Impromptus D 899 furent composés en 1827 ; seuls les n°s 1 et 2, cependant, seront publiés de son vivant. La Sonate en si bémol D 960 date de septembre 1828, deux mois avant la mort du compositeur. Elle est un de ses plus grands chefs d’œuvre, tant sur le plan formel que sur celui des sentiments exprimés.

ref. SOCD 309

L'ŒUVRE DE PIANO DE DEODAT DE SEVERAC

Par François-Michel Rignol



Sensible aussi bien aux séductions de la science contrapuntique héritée des maîtres de la Renaissance, qu’à celles des harmonies debussystes et des paysages du Languedoc et de la Catalogne, Séverac se présente comme une figure éminemment personnelle dans le paysage musical français de son temps. L’étiquette de régionaliste, qui lui est souvent accolée, se révèle vide de sens au moins autant qu’elle l’est en littérature quand il s’agit d’un Henri Pourrat ou d’un Jean Giono. Tous ont en commun l’attachement à un terroir, à une qualité de lumière, au frémissement indicible de l’air qui anime un paysage ; tous ont le secret de transmuter cette sensation en une oeuvre dont le rayonnement universel dépasse – et de très loin – le simple cadre descriptif.
Présenter une intégrale de son oeuvre pianistique est chose rare, tant elle nécessite de se plonger au coeur d’un corpus aussi important que significatif. Si, comme aimait à l’affirmer Debussy, "sa musique sent bon", les effluves en question n’ont rien ni d’un alliage sophistiqué ni de fragrances grossières : l’oeuvre respire et se respire large, les yeux et le coeur ouverts sur des paysages intérieurs aux multiples résonances.
Lionel Pons

ref. SOCD 306/8

RÉÉDITION

Augustin Barié - l'Œuvre d'Orgue


Improvisateur sans rival, ancien élève de l’Institution des Jeunes Aveugles et du Conservatoire de Paris, Augustin Barié, que la muse de la musique avait comblé de ses dons, donnait à ses maîtres les plus grands espoirs. Il disparut prématurément, à peine âgé de trente-deux ans. L’oeuvre publiée par celui qui fut organiste de Saint-Germain-des-Prés comprend Trois Pièces et une Symphonie, laquelle demeure un des sommets de la musique d’orgue française parue à la veille de la Grande Guerre […]
La richesse de la langue, la logique du plan disent à quel degré de maturité avait atteint cet aveugle de vingt-huit ans en qui, suivant le mot de Vierne, "brûlait une flamme ardente".
Norbert Dufourcq

ref. SOCD 917
  1. recto-SOCD304-MAURICE-ET-MARIE-MADELEINE-DURUFLE-A-NOTRE-DAME-DE-PARIS
    Duruflé/ND
    SOCD 304
  2. recto-SOCD303-MENDELSSOHN-LES-6-SONATES-POUR-ORGUE
    Mendelssohn/Labric
    SOCD 303
  3. recto-SOCD301-EMMANUEL-Maurice-SALAMINE
    Emmanuel/Salamine
    SOCD 301
  4. recto-SOCD302-COCHEREAU-Pierre-L-ART-DE-LA-VARIATION
    Cochereau/Variation
    SOCD 302
  5. recto-SOCD297-9-RAMEAU-Jean-Philippe-L-OEUVRE-POUR-CLAVIER
    Rameau/Dussaut
    SOCD 297/9
  6. recto-SOCD300-FULGURANCES-OEUVRES-CONTEMPORAINES-POUR-PIANO
    Fulgurances/Gil
    SOCD 300
  7. recto-SOCD296-WIDOR-C-M-W-VIERNE-Louis-OEUVRES-POUR-ORGUE
    Widor/Vierne
    SOCD 296
  8. recto-SOCD295-ANDIA-Rafael-INMEMORIAL
    Andia/Inmemorial
    SOCD 295
  9. recto-SOCD294-FRANCK-Cesar-RUTH-ORATORIO-BIBLIQUE
    Franck/Ruth
    SOCD 294
  10. recto-SOCD289-REUCHSEL-Eugene-PROMENADES-EN-PROVENCE
    Reuchsel/Labric
    SOCD 289
  11. recto-SOCD290-1-VIERNE-Louis-LES-PIECES-DE-FANTAISIE
    Vierne 3./Labric
    SOCD 290/1
  12. recto-SOCD292-3-BACH-JS-6-SUITES-POUR-VIOLONCELLE-A-LA-CONTREBASSE
    Bach/Rabbath
    SOCD 292/3
  13. recto-SOCD276-LES-ANGES-MUSICIENS-Vanessa-HIDDEN
    Anges Musiciens
    SOCD 276
  14. recto-SOCD283-5-LEFEBURE-Yvonne-LES-INEDITS
    Lefébure/Inédits
    SOCD 283/5
  15. recto-SOCD286-8-VIERNE-Louis-PIECES-EN-STYLE-LIBRE-MESSES-TRIPTYQUE
    Vierne 2./Labric
    SOCD 286/8